Skip to main content
Logo de la Commission européenne
EURES
Article d’actualité27 juillet 2021Autorité européenne du travail, Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion

Pourquoi les compétences non techniques et l’intelligence émotionnelle sont plus importantes que jamais

Une incertitude ambiante et des défis en nombre peuvent marquer le monde de l’après-COVID-19. Voilà pourquoi les entreprises ont besoin de travailleurs intelligents sur le plan émotionnel, dotés de diverses compétences non techniques propres à les aider à naviguer dans cette période difficile.

Why soft skills and emotional intelligence are more important than ever
Unsplash

Par «compétences non techniques», on entend la manière d’interagir avec ses collègues, de résoudre les problèmes et de gérer son travail, tandis que l’intelligence émotionnelle désigne la capacité à être conscient de ses émotions et de celles des autres et à les comprendre. Nous examinons ici certaines de ces compétences et les raisons pour lesquelles elles sont plus importantes que jamais.

Autonomie et responsabilité

Le travail à distance, qui a conféré une plus grande autonomie aux employés, pourra constituer une caractéristique permanente du marché du travail post-COVID-19. Si, à long terme, l’augmentation du travail à distance est susceptible de renforcer la productivité ainsi que divers autres indicateurs économiques et sociaux (par exemple, bien-être, genre, égalité régionale, logement, émissions), son incidence globale comporte des risques, en particulier en termes d’innovation et de satisfaction des employés. Bon nombre de travailleurs font état d’«heures supplémentaires insidieuses» résultant d’une absence de démarcation claire entre travail et vie privée. Pour limiter ce phénomène, les travailleurs doivent être capables de s’autogérer. Ils doivent être en mesure de poser des limites, d’accroître leur productivité au maximum pendant leurs heures de travail et d’assumer leurs responsabilités, le cas échéant, tout en prenant les pauses auxquelles ils ont droit et en s’accordant du temps pour eux-mêmes afin d’éviter l’épuisement mental.

Communication et collaboration proactives

Des interactions physiques limitées dans un espace de travail partagé réduisent fortement les possibilités d’apprentissage par les pairs. Dès lors, les employés doivent se montrer proactifs pour acquérir de nouvelles compétences et connaissances et pour obtenir des retours d’informations.

Dans ce contexte, pour que les perturbations soient minimes et la collaboration efficace, les travailleurs doivent être attentifs à la manière dont leurs collègues préfèrent être contactés et, partant, acquérir un «savoir-vivre numérique». Apprécient-ils les courriels longs et détaillés, par exemple, ou préfèrent-ils communiquer par téléphone? À quelle fréquence souhaitent-ils être informés de l’état d’avancement d’une tâche? Apprécient-ils l’utilisation des appels vidéo ou préfèrent-ils être contactés par messagerie instantanée?

Le travail à distance nécessite également de mettre davantage l’accent sur le «langage corporel virtuel». Pour être efficaces lorsqu’ils participent à des réunions virtuelles, les travailleurs doivent être conscients de la façon dont ils se présentent, en restant toujours professionnels et aimables. Il s’agit notamment de maintenir un contact visuel par le biais de la caméra, de sourire, d’éviter toute agitation excessive, de couper son microphone au moment voulu et de se tenir droit sur sa chaise dans une posture confiante.

Intelligence émotionnelle et empathie

La crise de la COVID‑19 a eu un impact considérable sur celles et ceux qui l’ont vécue. C’est pourquoi de nombreuses personnes peuvent souffrir d’un stress accru lié, entre autres, à une charge de travail élevée, à des difficultés financières, à des problèmes de santé personnels ou touchant un de leurs proches, à un deuil ou encore à l’absence de structures de garde d’enfants. Dès lors, les personnes capables de faire preuve d’empathie vis-à-vis des expériences d’autres personnes tout en assurant la qualité de leur propre travail sont plus précieuses que jamais.

Capacité d’adaptation et motivation en vue de renforcer ses compétences

Les entreprises repensent les composantes essentielles de leurs chaînes d’approvisionnement afin de s’adapter au marché de l’après-COVID-19. Dans ce contexte, les travailleurs doivent être prêts à renforcer leurs compétences en vue de satisfaire aux nouvelles exigences de leurs postes et continuer à s'attacher à acquérir un ensemble de compétences correspondant aux demandes du nouveau marché.

Nous espérons que cet article contient des informations utiles qui vous permettront de comprendre pourquoi les compétences non techniques et l’intelligence émotionnelle sont plus importantes que jamais.

Pour en apprendre davantage sur le monde du travail de l’après-COVID-19, jetez un coup d’œil à notre article intitulé Les 7 meilleurs conseils pour réduire l’anxiété due à votre retour au bureau.

En partenariat avec EURES, le portail européen sur la mobilité de l’emploi.

 

Liens connexes:

Les 7 meilleurs conseils pour réduire l’anxiété due à votre retour au bureau

Rechercher des conseillers EURES

 

Pour en savoir plus:

Journées européennes de l’emploi

Trouver des conseillers EURES

Conditions de vie et de travail dans les pays EURES

Base de données des offres d’emploi EURES

Services EURES pour les employeurs

Calendrier des manifestations EURES

Prochains événements en ligne

EURES sur Facebook

EURES sur Twitter

EURES sur LinkedIn

Thèmes
Actualités du marché du travail/actualités de la mobilitéTendances de recrutementJeunesse
Rubrique(s) associée(s)
Vivre & travailler
Secteur
Accomodation and food service activitiesActivities of extraterritorial organisations and bodiesActivities of households as employers, undifferentiated goods- and servicesAdministrative and support service activitiesAgriculture, forestry and fishingArts, entertainment and recreationConstructionEducationElectricity, gas, steam and air conditioning supplyFinancial and insurance activitiesHuman health and social work activitiesInformation and communicationManufacturingMining and quarryingOther service activitiesProfessional, scientific and technical activitiesPublic administration and defence; compulsory social securityReal estate activitiesTransportation and storageWater supply, sewerage, waste management and remediation activitiesWholesale and retail trade; repair of motor vehicles and motorcycles

Avertissement

Les articles sont destinés à fournir aux utilisateurs du portail EURES des informations sur des sujets et tendances actuels et à stimuler la discussion et le débat. Leur contenu ne reflète pas nécessairement le point de vue de l'Autorité européenne du travail (ELA) ou de la Commission européenne. De plus, EURES et ELA n'approuvent pas les sites Web de tiers mentionnés ci-dessus.