Skip to main content
Logo de la Commission européenne
EURES
Article d’actualité22 octobre 2021Autorité européenne du travail, Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion

Nos cinq meilleurs conseils pour les employés qui retournent sur le lieu de travail

Après cette période de pandémie de COVID-19à travailler dans notre cuisine, notre salon, voire notre chambre à coucher, l’idée de revenir au bureau peut sembler insurmontable. Découvrez nos cinq meilleurs conseils pour un retour en douceur sur le lieu de travail.

Our top 5 tips for employees returning to the workplace
EURES

1.Prenez le temps de vous adapter

Si votre employeur vous y autorise, essayez de réintégrer votre lieu de travail habituel de manière progressive. Dans un premier temps, le fait de fréquenter le lieu de travail quelques jours par semaine en alternance avec des jours travaillés à domicile vous aidera à vous adapter aux différences entre les environnements de travail. Pour bon nombre d’entre nous, le retour sur le lieu de travail sera un véritable bouleversement, ayant pour corollaires davantage de monde, de bruit et de temps de parcours; dès lors, le retour à temps plein au bureau pourrait bien nécessiter un temps d’adaptation.

2.Adaptez votre routine hebdomadaire

Le fait d’intégrer un trajet dans votre journée prendra plus de temps que de vous déplacer jusqu’à votre bureau chez vous; il faudra donc penser à mettre le réveil plus tôt. Pour vous préparer à regagner votre lieu de travail, ne serait-ce qu’un jour par semaine, commencez à vous lever systématiquement à l’heure à laquelle vous le feriez les jours où vous quittez la maison et à préparer votre déjeuner la veille. Ce faisant, le retour sur le lieu de travail sera beaucoup plus facile et supposera une transition moins marquée par rapport à votre routine habituelle.

3.N’ayez pas peur de poser des questions

Chacun vit le retour au travail différemment, et au sein des entreprises, diverses politiques sont à l’étude. Celles-ci peuvent susciter de nombreuses interrogations. Avant de retourner sur le lieu de travail, assurez-vous d’avoir fait part de vos questions à votre employeur, que celles-ci concernent les places de stationnement, le stockage des vélos et les vestiaires, ou encore les mesures de santé et de sécurité. Il est important de savoir ce qui vous attend lorsque vous arriverez sur place. Plus vous en saurez, plus vous vous sentirez à l’aise. Si vous ne connaissez pas les règles de votre entreprise en matière de travail à distance et de formules de travail hybrides, engagez la conversation!

4.Essayez-vous à de nouvelles formules de travail

Le monde du travail de l’après-COVID-19 est beaucoup plus flexible. Si la politique de votre entreprise le permet, vous pouvez envisager de commencer à travailler plus tôt pour éviter la circulation aux heures de pointe ou tester des horaires de travail hybrides. Vérification faite auprès de votre employeur, découvrez ce qui fonctionne pour vous et ce qui améliore votre productivité, ainsi que votre santé et votre bien-être. Vous pourriez ainsi consacrer davantage de temps à votre famille ou à vos loisirs, ce qui rendrait la semaine de travail plus agréable tout en répondant à vos objectifs vis-à-vis de votre organisation.

5.N’oubliez pas les outils en ligne

Si vous avez adopté des outils en ligne plus collaboratifs pendant la pandémie, continuez à les utiliser sur le lieu de travail. Bien souvent, la collaboration s’est améliorée entre les équipes et les entreprises; or, ces innovations resteront utiles et permettront de renforcer les systèmes de travail. Les nouvelles plateformes en ligne auront une incidence durable sur les pratiques professionnelles et continueront de permettre aux collègues de s’impliquer, quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Cela signifie également que le fait de réintégrer le lieu de travail ne signifie pas nécessairement qu’il faille modifier votre approche à l’égard du travail.

Pour obtenir davantage de conseils sur le monde du travail après la pandémie de COVID-19, voir notre article intitulé Pourquoi les compétences non techniques et l’intelligence émotionnelle sont plus importantes que jamais

 

Liens connexes:

Pourquoi les compétences non techniques et l’intelligence émotionnelle sont plus importantes que jamais

 

Pour en savoir plus:

Journées européennes de l’emploi

Trouver un conseiller EURES

Conditions de vie et de travail dans les pays EURES

Base de données des offres d’emploi EURES

Services EURES pour les employeurs

Calendrier des manifestations EURES

Prochaines manifestations en ligne

EURES sur Facebook

EURES sur Twitter

EURES sur LinkedIn

Thèmes
Affaires/EntrepreneuriatActualités du marché du travail/actualités de la mobilité
Secteur
Accomodation and food service activitiesActivities of extraterritorial organisations and bodiesActivities of households as employers, undifferentiated goods- and servicesAdministrative and support service activitiesAgriculture, forestry and fishingArts, entertainment and recreationConstructionEducationElectricity, gas, steam and air conditioning supplyFinancial and insurance activitiesHuman health and social work activitiesInformation and communicationManufacturingMining and quarryingOther service activitiesProfessional, scientific and technical activitiesPublic administration and defence; compulsory social securityReal estate activitiesTransportation and storageWater supply, sewerage, waste management and remediation activitiesWholesale and retail trade; repair of motor vehicles and motorcycles

Avertissement

Les articles sont destinés à fournir aux utilisateurs du portail EURES des informations sur des sujets et tendances actuels et à stimuler la discussion et le débat. Leur contenu ne reflète pas nécessairement le point de vue de l'Autorité européenne du travail (ELA) ou de la Commission européenne. De plus, EURES et ELA n'approuvent pas les sites Web de tiers mentionnés ci-dessus.