Skip to main content
Logo de la Commission européenne
EURES
Article d’actualité7 juin 2018Autorité européenne du travail, Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion

MobiliseSME: la plateforme d’échanges transfrontaliers qui rend service à des centaines de petites entreprises et à leurs employés

Le marché unique de l’Union européenne est la plus grande zone commerciale du monde; elle offre des possibilités uniques non seulement aux entreprises d’étendre leurs activités, mais aussi aux entrepreneurs et aux employés de différents pays de se rencontrer et d’échanger des connaissances.

MobiliseSME: cross-border exchange platform benefits hundreds of small businesses and their employees
European Entrepreneurs CEA-PME 2017

Le projet MobiliseSME, financé par l’UE, est l’un des projets qui a soutenu de tels échanges transfrontaliers. Il s’agit d’une sorte de «plateforme de mise en relation» pour les petites et moyennes entreprises (PME).

Le principe du projet est simple: des employés de PME prennent part à des échanges de postes dans des PME situées dans d’autres États membres de l’UE. L’objectif visé est de leur permettre d’étendre leurs compétences professionnelles, d’acquérir une expérience internationale et d’échanger de bonnes pratiques.

Les employeurs, quant à eux, ont ainsi la possibilité d’élargir les compétences de leur personnel et de bénéficier de nouvelles possibilités auprès de partenaires étrangers, tout en tirant des leçons des points de vue extérieurs des employés qu’ils font venir de l’étranger.

Depuis sa conception, ce programme d’échange a eu un impact considérable: plus de 400 entreprises se sont inscrites sur la plateforme, et plus de 50 échanges ont eu lieu entre novembre 2016 et juin 2017. Le projet peut sembler familier à certains lecteurs, car il déjà fait l’objet d’un article sur le portail EURES en juin 2017.

Le rapport d’évaluation de MobiliseSME, publié en octobre 2017, a mis en relief les commentaires positifs des personnes qui ont bénéficié du projet jusqu’à présent. Au total, 91 % des entreprises ayant détaché un employé et 95 % des entreprises d’accueil se sont dites satisfaites de la mise en relation réalisée, 90 % des entreprises ont déclaré que leurs activités transfrontalières se développeront grâce à ces échanges, et 75 % ont annoncé qu’elles pourront désormais introduire de nouveaux produits et services.

«MobiliseSME nous a vraiment aidés à atteindre notre objectif d’élargissement des compétences techniques et de marketing de nos employés, avec des résultats à court terme», a déclaré Emanuele D’Angella, un entrepreneur italien basé en Espagne qui a accueilli des employés d’autres entreprises.

Les commentaires des employés participants ont été tout aussi positifs: 90 % des employés détachés ont acquis les nouvelles compétences escomptées et 81 % d’entre eux ont déclaré que leur échange a contribué à leur perfectionnement professionnel et leur a ouvert de futures possibilités de carrière.

«MobiliseSME nous a aidés à comprendre les nouvelles possibilités de marché à l’étranger, ce qui est très difficile à faire avec les ressources limitées dont disposent les PME», a déclaré Triin Tammearu d’Estonie, qui s’est rendu dans une entreprise située au Royaume-Uni dans le cadre du programme.

Après un projet pilote très réussi, MobiliseSME se tourne désormais vers l’avenir, et il est clair que les personnes à l’origine du projet voient les choses en grand.

«La première étape consisterait à élargir la taille du projet afin de cibler tous les États membres et de s’appuyer sur davantage de réseaux de PME et d’organisations de soutien aux entreprises nationaux pour informer les entreprises de l’existence du programme d’échange», explique Stefan Moritz, directeur général de European Entrepreneurs CEA-PME. CEA-PME est la plus grande confédération européenne de PME associées volontairement et elle dirige le consortium du projet MobiliseSME.

M. Moritz indique que l’objectif ultime du projet est de mettre en place une sorte d’«Erasmus pour les PME», un programme d’échange à grande échelle comparable au programme phare d’échange d’étudiants de l’UE.

«Les données montrent qu’il existe un véritable intérêt en Europe pour un programme de mobilité de ce type», déclare-t-il. «Le but est de combler un vide en donnant aux PME la possibilité de faire face à la mondialisation de manière simple: en partant apprendre chez les autres.»

Le projet a rencontré un franc succès jusqu’à présent, mais, comme nous le dit M. Moritz, «le succès de MobiliseSME n’a de valeur que s’il sert de point de départ à un processus de plus grande ampleur».

«Compte tenu des avantages considérables que présente l’élargissement d’un projet comme celui-ci, il est très important que nous poursuivions sur cette lancée», explique-t-il.

Le projet MobiliseSME a été financé par le programme de l’UE pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI), un programme géré directement par la Commission européenne. Il s’articule sur trois programmes en faveur de l’emploi: EURES, PROGRESS et l’instrument européen de microfinancement Progress.

 

Liens connexes:

300 PME trouvent l’élément idéal grâce à un projet d’échange de personnel

Mobilise SME – Rapport final d’évaluation (en anglais)

Programme de l’UE pour l’emploi et l’innovation sociale

EURES

PROGRESS

Instrument européen de microfinancement Progress

 

Pour en savoir plus:

Journées européennes de l’emploi

Drop’pin@EURES

Trouver un conseiller EURES

Conditions de vie et de travail dans les pays EURES

Base de données des offres d’emploi EURES

Services EURES pour les employeurs

Calendrier des manifestations EURES

Prochaines manifestations en ligne

EURES sur Facebook

EURES sur Twitter

EURES sur LinkedIn

Thèmes
Affaires/EntrepreneuriatMeilleures pratiques EURESActualités externes d'EURESParties prenantes externesActualités du marché du travail/actualités de la mobilitéRéussitesJeunesse
Secteur
Accomodation and food service activitiesActivities of extraterritorial organisations and bodiesActivities of households as employers, undifferentiated goods- and servicesAdministrative and support service activitiesAgriculture, forestry and fishingArts, entertainment and recreationConstructionEducationElectricity, gas, steam and air conditioning supplyFinancial and insurance activitiesHuman health and social work activitiesInformation and communicationManufacturingMining and quarryingOther service activitiesProfessional, scientific and technical activitiesPublic administration and defence; compulsory social securityReal estate activitiesTransportation and storageWater supply, sewerage, waste management and remediation activitiesWholesale and retail trade; repair of motor vehicles and motorcycles

Avertissement

Les articles sont destinés à fournir aux utilisateurs du portail EURES des informations sur des sujets et tendances actuels et à stimuler la discussion et le débat. Leur contenu ne reflète pas nécessairement le point de vue de l'Autorité européenne du travail (ELA) ou de la Commission européenne. De plus, EURES et ELA n'approuvent pas les sites Web de tiers mentionnés ci-dessus.