Skip to main content
Logo de la Commission européenne
EURES
Article d’actualité19 février 2021Autorité européenne du travail, Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion

Quatre secteurs professionnels qui recrutent en raison de la pandémie de COVID-19

La pandémie de COVID-19 a provoqué de nombreuses perturbations et a eu d’importantes répercussions sur le marché du travail. Si certains secteurs ont souffert du fait de la crise, nombreux sont ceux qui ont prospéré. Jetez un coup d’œil à nos quatre secteurs professionnels qui recrutent en raison de la pandémie.  

Four job sectors in high demand as a result of the COVID-19 pandemic
EURES

Soins de santé

Les pays d’Europe et du monde entier ont été fortement tributaires du secteur des soins de santé tout au long de la pandémie et ils peuvent s’attendre à le voir gagner en importance ces prochaines années. Si la demande est appelée à se prolonger pour les soins de santé, la pandémie a souligné l’importance de ce secteur et en a modifié le contexte, ouvrant la voie à davantage d’emplois et d’opportunités.

Une attention renouvelée portée aux soins de santé après la pandémie donnera lieu à des investissements dans les fonctions existantes et dans des fonctions nouvelles. Il s’agira notamment des médecins, des pharmaciens, des spécialistes de la veille infectieuse, des gestionnaires d’hôpitaux virtuels et des spécialistes de l’impression en 3D. Ce secteur aura besoin de personnes dotées de nouvelles compétences du fait du développement de nouveaux vaccins, de la mise en place de nouvelles installations et du recours à des systèmes automatisés.

Science et innovation

La pandémie a soulevé de nombreuses questions scientifiques auxquelles le monde a eu bien du mal à répondre, ce qui a créé une demande pour les postes de scientifique et de chercheur. La crise a également braqué les projecteurs sur la science, l’environnement et l’innovation. En effet, davantage de personnes s’intéressent aux évolutions scientifiques, aux effets du télétravail sur l’environnement et à la création de nouvelles solutions.

Après la pandémie, on aura besoin de professionnels tels que des scientifiques du secteur biomédical, des biologistes, des ingénieurs chimistes et des analystes de données pour répondre à ces questions et contribuer au développement d’idées nouvelles et de solutions innovantes.

Informatique

La pandémie a accéléré l’introduction de la réalité virtuelle et de l’intelligence artificielle dans notre quotidien. Les réunions, les salles de classe et les divertissements étant rapidement passés à des plates-formes en ligne, la technologie et les personnes qui savent comment l’utiliser sont très recherchées, une situation que l’on ne s’attend pas à voir changer. Si de nombreux événements ont eu lieu en ligne au cours de la pandémie parce qu’aucune autre option n’était disponible, il s’est avéré non seulement que ce format fonctionnait, mais qu’il était aussi plus rentable en termes de coûts et de temps.

L’informatique devrait poursuivre son expansion à un rythme soutenu et nécessitera toute une gamme de nouveaux experts. Que ce soient des développeurs de logiciels, des programmeurs, des techniciens en sécurité informatique ou des consultants en technologie, ce secteur est encore jeune et peut encore se développer.

Communications numériques

Le secteur des communications devrait s’accroître et s’adapter à mesure que de plus en plus d’outils numériques y seront introduits. La pandémie a accéléré l’utilisation de bon nombre de ces outils, révélant une pénurie de compétences au regard de leur exploitation et de leur utilisation. La COVID-19 a également fait augmenter le nombre de télétravailleurs de manière drastique, rendant les communications numériques essentielles.

Des emplois tels que consultants dans le domaine des communications, planificateurs d’événements en ligne, gestionnaires de réseaux sociaux et planificateurs médias devraient exploser dans un monde post-COVID-19.

La pandémie de COVID-19 était inattendue et a provoqué une mutation du marché du travail et son adaptation à un nouvel environnement. Elle a accéléré le recours à la numérisation et au télétravail; elle a souligné la nécessité de développer les soins de santé, la science et l’innovation, l’informatique et les communications numériques et d’investir davantage dans ces secteurs.

Pour en savoir plus sur la façon de trouver un emploi après la pandémie, consultez nos conseils pour rester pertinent sur le marché du travail après la pandémie.

 

Liens connexes:

Conseils pour rester pertinent sur le marché du travail après la pandémie


Pour en savoir plus:

Journées européennes de l’emploi

Drop’pin@EURES

Trouver un conseiller EURES

Conditions de vie et de travail dans les pays EURES

Base de données des offres d’emploi EURES

Services EURES pour les employeurs

Calendrier des manifestations EURES

Prochains événements en ligne

EURES sur Facebook

EURES sur Twitter

EURES sur LinkedIn

Thèmes
Affaires/EntrepreneuriatTrucs et astucesActualités du marché du travail/actualités de la mobilitéActualités/rapports/statistiques
Secteur
Administrative and support service activitiesArts, entertainment and recreationEducationHuman health and social work activitiesInformation and communicationOther service activitiesProfessional, scientific and technical activities

Avertissement

Les articles sont destinés à fournir aux utilisateurs du portail EURES des informations sur des sujets et tendances actuels et à stimuler la discussion et le débat. Leur contenu ne reflète pas nécessairement le point de vue de l'Autorité européenne du travail (ELA) ou de la Commission européenne. De plus, EURES et ELA n'approuvent pas les sites Web de tiers mentionnés ci-dessus.