Skip to main content
Logo de la Commission européenne
EURES
Article d’actualité11 octobre 2018Autorité européenne du travail, Direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion

Le fait de vivre à l’étranger peut-il favoriser la conscience de soi?

Selon l’Oxford Dictionary, la «conscience de soi» peut être définie comme la «connaissance consciente de son propre caractère et de ses propres sentiments». C’est notre aptitude à définir qui nous sommes en tant que personnes, à comprendre nos valeurs et à savoir ce que nous attendons de la vie.

Can living abroad boost your self-awareness?
EURES

Mais quel est le lien de tout cela avec le fait de vivre à l’étranger?

L’étude

Une étude récente menée par un groupe de chercheurs de l’Université de Rice, l’Université de Columbia, l’Université de Caroline du Nord et l’Institut de technologie du Massachusetts a exploré les relations existant entre le fait de vivre à l’étranger et le niveau de conscience de soi. Ils ont trouvé des liens intéressants.

L’étude se fondait sur les réponses de près de 2 000 personnes, dont certaines avaient vécu à l’étranger et d’autres pas. Comme l’a rapporté le Forum économique mondial, les résultats ont montré que le fait de vivre à l’étranger augmentait la conscience de soi. En effet, cette expérience «suscite [chez les personnes expatriées] des réflexions éclairantes sur leur identité: certains aspects de leur identité définissent-ils véritablement qui elles sont, ou reflètent-ils simplement leur éducation culturelle?». Plus simplement, le fait de vivre dans un cadre culturel étranger nous incite à réfléchir à nos vraies valeurs et à nous demander qui nous sommes, plutôt qu’à nous contenter d’accepter les valeurs et l’image de soi avec lesquelles nous avons été élevés.

L’étude a également observé que la durée du séjour à l’étranger importait davantage que le nombre de pays dans lesquels ces personnes résidaient. Plus elles vivaient longtemps à l’étranger, plus elles avaient le temps de se livrer à l’introspection.

Les avantages

Un niveau élevé de conscience de soi peut nous aider à consolider nos relations, à accroître nos compétences et à orienter nos vies dans une direction positive. La conscience de soi favorise à la fois le bonheur et la confiance, car savoir qui nous sommes nous permet de prendre des décisions qui mènent plus facilement au bonheur. Ceci améliore notre confiance.

Ces décisions ne se limitent pas à nos vies personnelles. Il est également prouvé qu’une meilleure conscience de soi peut avoir des répercussions favorables sur l’emploi, en améliorant l’aptitude des personnes concernées à prendre des décisions sur le lieu de travail, et au sujet de leur carrière en général.

Conclusion

Vivre à l’étranger peut être une aventure passionnante, mais aussi beaucoup plus que cela. Si vous résidez déjà à l’étranger, consacrez un peu de temps à l’introspection: qui sait où vos réflexions pourraient vous conduire? Et si vous n’avez pas encore emprunté cette voie, nous espérons vous avoir démontré dans cet article qu’une telle expérience était bien plus riche que vous ne l’auriez imaginé dans un premier temps.

 

Liens connexes:

Étude des chercheurs: «The shortest path to oneself leads around the world: Living abroad increases self-concept clarity»

Forum économique mondial: Vivre à l’étranger: les incidences sur la conscience de soi

 

Pour en savoir plus:

Journées européennes de l’emploi

Drop’pin@EURES

Trouver un conseillerEURES

Vivre et travailler dans les pays EURES

Base de données des offres d’emploi EURES

Services EURES pour les employeurs

Calendrier des manifestations EURES

Prochains événements en ligne

EURES sur Facebook

EURES sur Twitter

EURES sur LinkedIn

Thèmes
Affaires/EntrepreneuriatActualités externes d'EURESParties prenantes externesActualités du marché du travail/actualités de la mobilitéActualités/rapports/statistiquesTendances de recrutementJeunesse
Rubrique(s) associée(s)
Vivre & travailler
Secteur
Accomodation and food service activitiesActivities of extraterritorial organisations and bodiesActivities of households as employers, undifferentiated goods- and servicesAdministrative and support service activitiesAgriculture, forestry and fishingArts, entertainment and recreationConstructionEducationElectricity, gas, steam and air conditioning supplyFinancial and insurance activitiesHuman health and social work activitiesInformation and communicationManufacturingMining and quarryingOther service activitiesProfessional, scientific and technical activitiesPublic administration and defence; compulsory social securityReal estate activitiesTransportation and storageWater supply, sewerage, waste management and remediation activitiesWholesale and retail trade; repair of motor vehicles and motorcycles

Avertissement

Les articles sont destinés à fournir aux utilisateurs du portail EURES des informations sur des sujets et tendances actuels et à stimuler la discussion et le débat. Leur contenu ne reflète pas nécessairement le point de vue de l'Autorité européenne du travail (ELA) ou de la Commission européenne. De plus, EURES et ELA n'approuvent pas les sites Web de tiers mentionnés ci-dessus.